Quelle est la différence entre M2M et IoT ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nous ne sommes plus dans l’ère des usines d’antan dans laquelle chaque machine fonctionne séparément. Dans l’industrie actuelle, les équipements sont plus performants et plus complexes. Ils agissent notamment dans les réseaux. Ils communiquent tout en étant connectés et brassent des renseignements vitaux avant de les transmettre en quantités croissantes et plus efficacement. Les concepts M2M et IoT se basent justement sur les technologies qui permettent les communications parmi les machines. Ces deux systèmes sont extrêmement proches et restent distincts.

M2M : un concept fermé

M2M ou Machine to Machine est une communication inter-machines ou de machine à machine. Cet acronyme est employé pour évoquer l’ensemble des instruments TIC ou technologies de l’information et de la communication. Ces instruments sont déployés afin de permettre aux machines de communiquer entre elles sans la moindre intervention humaine.

En appliquant ce concept à l’industrie, il faut mettre en relation des systèmes, des machines et des automates dans une usine. Pour cela, leurs échanges de renseignements doivent être automatiques.

Au sein d’un tel système, les équipements sont alors connectés en réseau. Ils effectuent des opérations particulières sans avoir besoin d’opérateur. C’est le cas des capteurs de vibrations, d’humidité ou de chaleur qui renvoient les données recueillies à un serveur. Après cela, un logiciel s’occupe de leur traitement et de leur analyse. Au final, des alertes sont générées à l’adresse des utilisateurs.

Le m2m emploie une logique de communication point à point et requiert une couverture réseau sans fil à courte distance comme la fibre optique, le Wifi, le RFID, le Bluetooth, l’adsl, etc. Ou bien, il requiert une couverture réseau du genre GPRS/UMTS. Les machines qui font partie d’un concept M2M font l’objet d’un pilotage à distance par l’intermédiaire d’un serveur. Dans ce secteur, on emploie souvent l’expression gestion à distance du parc de machines ou remote devices management.

Il intervient notamment dans la gestion de la robotique, des entrepôts ou de la chaîne logistique.

IoT : un concept ouvert sur la connexion Internet

En tant que version élargie du M2M, l’IoT en est donc assez proche. La cause, c’est le fait qu’il en est, en quelque sorte, un sous-ensemble. On peut considérer que l’Internet des Objets est une version plus étendue et plus ouverte du Machine to Machine. La transmission et le traitement de données sont dématérialisés. Ils passent par Internet en sortant du cercle interne de l’usine. Une plateforme de type Cloud reçoit les données qui sont captées en masses. Donc, les machines sont en interaction avec leur environnement. Elles communiquent au sein d’un réseau beaucoup plus élargi.

Dans ce système, les machines connectées sont en général identifiées par une adresse IP, de la même façon qu’un ordinateur est relié au web. Cet outil est important pour la domotique.

Contrairement au m2m, la plateforme iot se révèle plus vaste. Elle se situe à l’échelle d’un réseau internet. Elle couvre l’ensemble des technologies permettant l’interaction avec des milliards d’objets autour de nous. Cela inclut les objets statiques et non-intelligents. Même les appareils non connectés peuvent être assemblés à l’internet des choses. Chaque objet devient un objet connecté et un objet communicant en lui dotant cette faculté d’interaction avec le monde qui l’environne. Les pots de fleur peuvent devenir des produits connectés, objets communicants ou objets connectés et renvoyer des tweet quand les plantes ont soif.

M2m et iot : deux concepts différents

Le M2M et l’IoT sont alors deux systèmes différents, mais ils ne sont pas non plus indivisibles. En d’autres mots, il est possible d’avoir affaire à des organisations qui les mettent en œuvre côte à côte. Le choix de l’un de ces concepts ou l’option pour une association des deux dépend des particularités de l’activité ainsi que de ses besoins. Et afin de raisonner de façon plus globale, il est possible d’estimer que l’usine du futur qui semble promise à l’adoption d’approches IoT tous azimuts va toujours avoir besoin de composantes M2M fermées.

La transmission de données grâce au m2m permet une gestion logistique optimisée avec sa philosophie basée sur le hardware. L’IoT consent mieux aux applications mobiles et au big data. Ces deux technologies varient au niveau de ce qu’elles recherchent à connecter, du type de déploiement attendu et de la manière d’exploitation des données collectées. Avec les objets capables de communiquer de façon intelligente grâce aux réseaux connectés, on obtient de nouveaux services.

M2M France peut devenir votre fournisseur de carte SIM M2M multi opérateurs (fixes et mobiles), peu importe votre activité. Selon l’arcep, le réseau cellulaire est la technologie à favoriser dans le secteur du m2m. Nous sommes des opérateurs mondiaux dédiés à la connectivité IoT et à l’Internet des Objets. Nos solutions sont innovantes et fiables. Elles sont adaptées à divers usages avec une couverture dans une centaine de pays et plusieurs opérateurs de roaming.

Corinne Briche

Corinne Briche

Leave a Replay

À propos de moi

M2M France fournit des solutions de données mobiles M2M IoT sur mesure pour toute application ou projet à travers le monde. Suivez nos dernières nouvelles pour des informations sur l’industrie et des offres spéciales.

Messages récents

Suivez Nous

Facebook Page: Please enter a valid URL

Vidéos IoT

Scroll to Top